mangou_divisionnaireLa cérémonie officielle de ce départ a été présidée par le Général de Division Philippe Mangou, Chef d’Etat major des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire (FANCI), qui avait à ses côtés le Général Clément-Bollée commandant de la Force française Licorne et plusieurs officiers supérieurs des Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire.

 

S’adressant à ses troupes, le général Mangou les a exhortés à « aller résolument à la paix », en respect de l’Accord politique de Ouagadougou.

 

Le Chef d’Etat major des FANCI, a toutefois prévenu que « tout n’est pas terminé. Car tout en restant vigilants, nous devons nous atteler à accomplir d’autres missions, celles de participer à la reconstruction de notre pays. Nous devons, après avoir été combattants sur le théâtre, devenir des agents de développement et accomplir des tâches au profit de nos populations ».

 

Rassurant, il a lancé à l’adresse de la population de M’bahiakro. : « Nous partons, mais nous sommes avec vous (...) par les forces de police et de gendarmerie ».


Source: APA News