06 décembre 2007

Soutien aux veuves et orphelins des FDS : L'Armée distribue 86 millions aux ayants droits

Le mess de l'Etat-major des armées a abrité, hier après-midi une cérémonie de remise de chèques à des ayants droit de militaires et gendarmes ayant péri dans la guerre qu'a connue la Côte d'Ivoire. A cette occasion, le Fonds de prévoyance militaire (FPM) a distribué 86 millions FCFA aux veuves et autres orphelins des militaires et gendarmes décédés. Prenant la parole, le PCA du Fonds de prévoyance militaire, le commissaire colonel major Kissi Kobenan Amani Raymond, a expliqué qu'il s'agit, d'une part, de liquider les... [Lire la suite]
Posté par Zoua08 à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2007

Le général MANGOU va-t-il être limogé?

A suivre très prochainement sur votre site...
Posté par Wazi à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2007

La question du Service Civique National (2ème Partie)

   La promotion des « valeurs ivoiriennes ».   Ces valeurs doivent être promues au sein des forces armées à tous les échelons de la formation militaire ivoirienne mais aussi et surtout au sein du service civique national. La doctrine du « Grand Eléphant d’Afrique » vise un respect intégral des « valeurs ivoiriennes » associé à la sacralisation absolue du territoire ivoirien. Par la sacralisation absolue du territoire ivoirien nous entendons que chaque Ivoirien par le biais du... [Lire la suite]
Posté par Wazi à 19:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 décembre 2007

Activités du Fonds de Prévoyance Militaire

ABIDJAN (fanci.info) -mercredi 05 décembre 2007- 8h45  Le FPM procèdera ce mercredi 05 Décembre 2007 à 16h au mess des officiers à une remise de chèques aux ayant-droits des militaires tombés au front a constaté fanci.info à Abidjan.
Posté par Zoua08 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Remours dans l'Armée Burkinabè...

Hier dans l’après-midi les rues de la ville de Bobo- Dioulasso ont été investies par des militaires qui scandaient : « Donner nous nos droits ». Une scène inhabituelle pour de nombreux Bobolais qui ont dû interrompre leurs activités pour suivre la grande muette dans ce mouvement de revendication à travers les principales artères de Sya.Partis de la maison du combattant aux environs de 16 heures, les marcheurs ont d’abord emprunté l’avenue Faidherbe, qui mène à l’entrée principale du camp Ouezzin-Coulibaly.Leur itinéraire se prolonge... [Lire la suite]
Posté par Wazi à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]