Le mess de l'Etat-major des armées a abrité, hier après-midi une cérémonie de remise de chèques à des ayants droit de militaires et gendarmes ayant péri dans la guerre qu'a connue la Côte d'Ivoire.
A cette occasion, le Fonds de prévoyance militaire (FPM) a distribué 86 millions FCFA aux veuves et autres orphelins des militaires et gendarmes décédés.

Prenant la parole, le PCA du Fonds de prévoyance militaire, le commissaire colonel major Kissi Kobenan Amani Raymond, a expliqué qu'il s'agit, d'une part, de liquider les droits des héritiers. Mais aussi d'apporter un soutien et un réconfort aux familles des militaires morts au front.

Pour sa part, le directeur de cabinet du ministère de la Défense, qui avait à ses côtés le général de division Philippe Mangou, chef d'Etat-major des armées, a salué l'action du FPM. Après quoi il a réitéré les condoléances du ministre de la défense aux veuves et orphelins.

Source: Notre Voie